Une Loge confortable COP20

 

Une loge dans un immeuble Haussmannien à Paris

Pour cette loge existante, les clients ont souhaité la rendre plus habitable et confortable.

De ses points faibles en tirer leçon

Il est vrai que la loge existante ne comporte que deux pièces : un séjour et une cuisine. La salle d’eau servant aussi de toilettes est accessible par le hall secondaire de l’immeuble. Il faut sortir de la loge pour s’y rendre.

Comme l’immeuble a deux halls, par commodité, il a été créé deux accès à cette loge : un principal par le séjour en liaison directe avec le grand hall et un secondaire par la cuisine relié au deuxième hall et à l’accès de service par une porte. Cette disposition fonctionnelle de deux pièces en enfilade, donne à la loge l’habitabilité d’un lieu de passage fait de courant d’air et peu propice au confort.

Ses points forts 

Située au rez de chaussée, elle comporte trois grandes fenêtres sur cour donnant au sud. Quoique petites, ses pièces sont agréables, bien éclairées, avec une bonne hauteur sous plafond. Le placard dans la cuisine a pris place dans l’embrasure d’un ancien passage condamné.
La fenêtre de la salle d’eau donne sur une autre cour située au nord.

Toutes les pièces bénéficient d’un éclairement naturel.

Même l’escalier de service situé le long de la façade sur la cour au nord comportent des fenêtres à chaque palier. Ce qui est une plus value importante du point de vue du bien être des habitants mais aussi du point de vue économique et durable.

Le projet 

La première nécessité pour améliorer la loge a été d’inclure la salle d’eau se trouvant dans le couloir. Il a été créé une ouverture dans le mur donnant sur ce couloir. Cette nouvelle disposition a demandé de condamner l’accès à l’escalier de service desservant les étages.

Afin de remédier à ce nouveau problème d’accès à l’escalier, il a donc été nécessaire d’en créer un nouveau par la cour située au nord.

En récupérant tout espace résiduel non utilisé, la loge a acquis plus de confort. Le dessous de l’escalier et une partie des premières marches ont été annexés à la loge. Les niveaux de marche condamnés par l’emprise de la nouvelle loge ont du être récupérés et se sont matérialisés en objet de forme simple en bois non traité : le perron. Afin d’apporter un éclairage naturel au palier du rez de chaussée de cet escalier, il a été prévu une porte en bois isolante et vitrée sur les 3/4 de sa hauteur.

La deuxième nécessité a été, en agrandissant la loge, de la rendre confortable et habitable en cloisonnant chaque espace et en condamnant la porte d’accès au hall secondaire.

Grâce à la démolition du placard de la cuisine, il a pu être réalisé un passage vers la salle d’eau indépendamment de la cuisine. La cuisine est devenue une véritable pièce et non un lieu de passage mal agencé.

La salle d’eau intégrée grâce à l’annexion du couloir est agrandie ce qui permet d’accueillir une machine à laver en plus de sa grande douche de plein pied. Les WC sont isolés dans un recoin de la salle d’eau. Et un rangement est aménagé sous l’escalier.

Réaménagée dans le but de la rendre plus confortable en vue d’une occupation pérenne, la loge intègre des besoins essentiels dans chacune de ses pièces. Les couleurs et les matières restent durables, sobres et discrètes pour laisser libre cour aux envies du futur locataire. Néanmoins, cette discrétion est relevée par une note de laiton dorée à la pointe des tendances actuelles. Les poignées des meubles de cuisine s’accordent à donner cette note.

L’accès par la cour a été aménagé pour respecter avec sa porte vitrée la luminosité pré-existante intérieure. Son perron de forme simple en bois dont la teinte est vouée à se patiner avec le temps et la porte vitrée de facture actuelle sont une réponse contextuelle dans un cadre ancien existant.

La discrétion, associée au confort d’un petit appartement relevé d’une pincée d’actualité tels sont les ingrédients de cette nouvelle loge.

Maîtrise d’ouvrage

Copropriété Privé

Fiche technique

Surface : 25 m² +parties communes modifiées

Montant des travaux : 50 000 eu HT

Réalisation : 2 mois études 3 mois chantier – 2020

Entreprise générale

AVANT TRAVAUX

               

Chantier

           

APRES TRAVAUX